Raymond Moriyama, FRAIC, est né à Vancouver le 11 octobre 1929. Sa famille étant d’origine japonaise, il fut confiné avec elle dans un camp d’internement au cours de son enfance pendant la Seconde Guerre mondiale. À cette époque, les Canadiens Japonais de la côte ouest étaient considérés comme des menaces à la sécurité du pays. Il dit que cette expérience a eu des influences sur sa vie adulte et sur sa carrière d’architecte. Après la guerre, sa famille s’est installée à Hamilton, en Ontario. Raymond Moriyama a obtenu son baccalauréat en architecture de l’Université de Toronto et une maîtrise en Civic and Town Planning de l’Université McGill  à Montréal. 

Il a commencé à pratiquer l’architecture à Toronto en 1958, s’associant à Ted Teshima en 1970 pour fonder Moriyama & Teshima Architects. Raymond Moriyama est l’auteur de plusieurs projets, incluant le premier Centre culturel Canadien Japonais, le Centre des sciences de l’Ontario, la  Bibliothèque de référence de Toronto et le Bata Shoe Museum, tous situés à Toronto. Ses projets incluent aussi le Musée national d’Arabie saoudite, l’ambassade du Canada à Tokyo et le Musée canadien de la guerre à Ottawa, lauréat d’une médaille du Gouverneur général en architecture. 

Raymond Moriyama a reçu plusieurs distinctions honorifiques, incluant la Médaille d’or de l’IRAC, des nominations au titre de International Fellow du Royal Institute of British Architects et au titre de Honorary Fellow de l’American Institute of Architects, et des diplômes à titre honorifique de onze universités. Il a aussi été reçu membre de l’Ordre du Canada, membre de l’Ordre du Soleil levant (Japon), et il a été promu compagnon de l’Ordre du Canada pour ses contributions au domaine de l’architecture et pour l’inspiration qu’il fournit à une nouvelle génération de jeunes architectes par le biais de ses projets pour certaines des structures urbaines les plus novatrices au Canada.

Pour en savoir davantage